baby

Mon allaitement

Vaste sujet que l’allaitement, sujet qui déchaîne les foules, serre les cœurs …. j’ai décidé de vous faire part de mon experience car ce qui m’a le plus servi, c’était de discuter avec mes amies qui avaient allaité .

Oui ici aussi le lait passe par les seins ne vous inquiétez pas 😉. Photo @ceuxquinouslient

Je ne prétends pas donner de conseil mais juste raconter mon allaitement, le notre, à Isaure et moi !

Figurez vous qu’avant d’avoir un projet d’enfant j’étais sûre de ne pas vouloir allaiter.

Finalement à quelques semaines de grossesse je me suis penchée sur le sujet et je me suis dit que j’allais essayer . Et j’ai terminé le troisième trimestre convaincue de vouloir non pas essayer mais réussir mon allaitement, et ce pendant la durée du congé maternité.

Aujourd’hui, à quelques jours de la reprise, je vais continuer en mixte aussi longtemps que possible …. car je n’ai malheureusement pas le choix de faire autrement et continuer l’exclusif.

Ce petit paragraphe pour commencer juste pour expliquer que nos avis peuvent évoluer et qu’il faut s’écouter. L’allaitement est sensé être instinct et naturel mais franchement c’est plein de questionnements et d’ambivalence. Combien de journées j’ai commencé en me disant que j’allais arrêter, journées finalement terminées en me disant que le lendemain je recommençais sans problème !! Haha !!


NOTRE HISTOIRE

Durant la grossesse j’ai lu quelques trucs, je me suis renseignée auprès de ma SF et j’ai assisté à une réunion dédiée à l’allaitement à la maternité. Ça m’a fait du bien d’y aller sur le coup mais maintenant avec le recul je regrette un peu d’avoir eu uniquement accès à des discours PRO ALLAITEMENT quasi sectaires qui ne disent pas toute la vérité. En tout cas ce qui n’a pas été MA vérité . Enrober le truc histoire de convaincre le plus possible de mamans pour ensuite leur créer des questions aux moindres difficultés je ne suis pas sûre que ce soir là meilleure façon d’augmenter la part de mères allaitantes en France .

~Cf le paragraphe vrai faux~

Vous l’aurez compris je ne suis pas une militante pro allaitement, loin de là lol et il m’a fallu 1 mois et demi avant d’apprécier vraiment. Mais j’ai eu de la chance car tout s’est relativement bien passé pour moi.

À la maternité j’ai pu donner la première tétée sur la table d’accouchement . Incroyable comme nos bébés ont de l’instinct ! Isaure s’est dirigée d’elle même toute seule vers mon sein !

Les 2 premiers jours ont été faciles mais j’ai rapidement eu très mal aux tétons.

Avant d’accoucher, nombreuses professionnelles et mamans m’avaient mise en garde sur les téterelles, ( ou bout de seins ), soit disant, champions du monde pour compromettre l’allaitement en quelques jours. Devant les douleurs atroces que j’avais, et les tétées qui se démarraient et se finissaient en larmes, les puéricultrices, sage-femmeS, m’ont régulièrement proposé ces fameux bout de seins que j’ai refusé pendant 24 heures, convaincue de faire mal et puis j’ai craqué car j’avais vraiment trop de douleurs. Ça a été salvateur !!

J’ai compris par la suite que Isaure avait un palais ogival et qu’il aurait été impossible ou très difficile pour elle de téter avec la bouche grande ouverte, sans ses bouts de seins j’aurais en fait compromis mon allaitement en moins d’une semaine.

Aujourd’hui cela fait plus de deux mois que je l’allaite avec ces téterelles à chaque fois ( douleurs dès qu’on a essayé de les retirer ) et j’ai encore énormément de lait… Encore une fois … simple expérience personnelle…

Cette douleur était liée à une crevasse en cours de l’installation, rapidement calmée grâce à la lanoline en crème que je vous recommande vivement d’ajouter dans le sac maternité ( ma maternité m’en a fourni mais je ne sais pas si c’est pareil partout ) . Attention ça tache en indélébile 😉 . Et la Lansinoh est bien mieux que les autres… le mini format qu’ils proposent suffit, pas besoin d’en avoir plus en fait. Donc pas de gâchis en plus.

Photo by @ceuquinouslient.

La montée de lait a eu lieu à la maison à mon retour, et là aussi c’était un sacré moment loool. Attendez-vous à avoir les seins énormes, douloureux, rempli à ras bord, tellement tendus que bébé a dû mal à attraper le téton lol

Heureusement ma mère était là ce soir là et elle a pu me conseiller et me guider, me montrer comment les exprimer, car je n’avais pas eu assez d’ information à ce sujet …

Appliquer des poches froides sur ma poitrine m’a super bien soulagée. J’ai utilisé celles ci de chez Bébé confort.

Par la suite, tout s’est réglé assez rapidement et je dirais qu’en trois semaines nous étions bien accordées. J’ai de la chance, car Isaure n’est pas un bébé qui réclame très fréquemment. Déjà à la maternité, elle ne mangeait que toutes les quatre heures, ce qui a grandement perturbé l’équipe, mais je n’ai jamais voulu la réveiller pour lui donner à manger de force.

~ La seule fois où je l’ai fait, elle a tout vomi sur moi…~

J’ai eu des périodes de doutes, notamment une baisse de lactation suite au stress lié à son hospitalisation, ou des questions concernant ma reprise… Le meilleur conseil que j’ai à vous donner, et de vous adresser à des professionnels de l’allaitement. Non pas des professionnels du bébé ou de la maman, mais bien de l’allaitement. Dans le Nord nous avons Allait’écoute qui est une ligne ouverte sept jours sur sept en soirée et ces professionnelles ont été vraiment très disponibles et m’ont vraiment rassuré à chaque fois. La ligne : 03 20 44 62 47 . Sinon il y a les consultantes dans les maternités ou les animatrices de la Leche league.

Ne jamais hésiter .

Envoyer des centaines de textos aux copines qui ont connu ça ou qui sont en train de vivre la même chose est également une grande aide.

J’ai commencé à tirer mon lait avec le tire lait Bébé confort, aux alentours de un mois / un mois et demi, afin de pouvoir sortir et laisser Isaure à quelqu’un d’autre sans stress qu’elle aie faim. Ensuite j’ai tiré à chaque fois que je sentais un surplus, afin de faire un petit stock, cette expérience ne m’a pas montré ni de baisse de lactation, ni de douleur.

Je recommande ce tire lait qui est bien mieux que ce que j’ai pu tester en pharmacie style Medela car vous pouvez avoir les mains libres, il est petit et transportable, et très silencieux.


CLICHÉS VRAI FAUX

« L’allaitement fatigue ». Toutes les pro allaitement vous diront FAUX, moi je vous dis VRAI. Lors des réunions on m’expliquait que toutes les mamans étaient fatiguées, pas seulement celles qui allaitent. Moi, je suis persuadée que l’allaitement fatigue, il n’a qu’à se renseigner sur le nombre de calories qu’il faut pour allaiter chaque jour : 500 kcal… C’est l’équivalent d’un bon footing, comment voulez-vous ne pas être fatiguée après ça ? Les jours où Isaure a eu besoin de téter davantage, je me suis vraiment senti épuisée en fin de journée.

« Bébé doit téter huit à 10 fois par jour ». Je ne sais pas d’où sort cette règle, mais ma fille n’a jamais tété plus que 6 à 7 fois par jour, certains jours 5 fois… Elle prend moins souvent mais peut être un peu plus longtemps que les autres bébés … après tout si elle veut comme ça … Elle a toujours bien grossi et bien grandi. Donc vraiment je pense qu’il ne faut pas s’inquiéter avec ces règles …

« Il faut consommer de la bière pour augmenter la lactation ». Eh bien figurez-vous, que c’est le plus gros cliché que j’ai pu vérifier. Suite à l’hospitalisation de mon bébé, j’ai eu une baisse lié à la fatigue. Mon mari m’a acheté de la bière sans alcool sur les conseils de nos mères et grand mères ( sachez que la Tourtel Twist a un goût de limonade si comme moi vous détestez le goût de la bière) . En deux jours, c’était réglé. Et depuis, si j’ai envie de boire une petite Tourtel le soir , je remarque que je suis inondée la nuit. À chaque fois. C’est vraiment impressionnant.

« Éviter les choux pour faciliter la digestion des bébés ». Vrai vrai vrai. Le seul soir où j’ai mangé des choux-fleurs, j’ai passé la pire nuit depuis que je suis maman, Isaure n’a pas fermé l’œil et n’a fait que pleurer et se tortiller. Bien entendu on me l’a dit après …!!

« Boire un verre d’alcool rend bébé complètement Stone ». Je ne peux pas faire autrement que rappeler que le zéro alcool est ce qui est recommandé pendant l’allaitement, cependant, je ne me suis pas privée d’une petite coupe à Noël à nouvel an ou un an de mon neveu. Il est conseillé de boire le verre une heure avant ou deux heures après la tétée, et en ce qui me concerne je n’ai jamais vu aucun changement de comportement ou de digestion pour mon bébé. J’étais tombée sur des tableaux de conversion, et vraiment ce qui passe dans le lait est très infime. Je ne boirais pas un verre à chaque repas, mais aux occasions … Me jugera qui veut. Et destressera qui peut !!


  • S’ÉQUIPER

  • Il y a quelques petits accessoires indispensables pour bien réussir son allaitement.

    • Avant tout, achetez-vous de nombreuses brassières spécialisées pour la nuit. C’est durant la nuit que nous avons le plus de lait et que ça a tendance à déborder… etvdonc tacher … et donc une par nuit c’est le minimum lol ! J’ai acheté des H&M qui sont très bien. Je n’ai d’ailleurs porté que des brassières durant les premiers jours / semaines. (Plus agréable que soutien gorge).

    • Pour éviter tout débordement, il faut des coussinets. J’ai choisi des bio pour la journée sans aucun composant chimique, car ça déborde très rarement. Cependant la nuit ils n’étaient pas suffisants et j’ai préféré les Lansinoh qui étaient de loin les mieux : hyper absorbants.

    • Un tire lait. J’ai le bébé confort, et comme je disais je le trouve top .

    • Et des sachets de conservation. J’ai fini par trouver sur Amazon ces sachets : les seuls avec un bec verseur pour éviter d’en mettre partout au moment de verser dans le biberon… C’est un détail mais ça change tout quand bébé hurle dans le petit bar où vous vous êtes arrêté et que vous avez les mouvements approximatifs pour vous dépêcher.

    • Concernant les soutiens-gorge, je n’ai pas vraiment de bons conseils à vous donner, car j’ai eu du mal à en trouver qui m’ont satisfait. J’ai pourtant essayé plusieurs marques et tailles …! Je ne suis jamais vraiment à l’aise …

    • De jolis langes, pour moi c’était indispensable de cacher mon sein en public, même si encore une fois les pro allaitement diront de ne pas le faire.

    Mes préférés :

    Celui ci que vous retrouverez chez Miniature factory, de la marque Le Bôme.

    – J’ai également ces langes Aden and Anais que j’adore . Ils sont très légers et bébé n’est pas « enfermée »

    Langes Aden and Anaïs actuellement soldés

    Enfin, une dernière chose que j’aurais aimé savoir, c’est que les bébés allaités peuvent raréfier leurs selles du jour au lendemain c’est-à-dire qu’Isaure est passée de 6-7 selles par jour à une tous les 3-4 jours du jour au lendemain, au départ ça m’a pas mal inquiété mais c’est fréquent et il ne faut pas s’inquiéter tant qu’ils n’ont pas mal au ventre et que les gazs restent fréquents. Par contre, équipez-vous une bâche quand ça sort lol . Depuis, il n’y a pas vraiment de rythme …!

    Photo par la talentueuse Amandine @CeuxQuiNousLient

    Site de notre photographe @ceuxquinouslient

    J’espère que ce témoignage aura pu rassurer voire aider certaines d’entre vous ! N’hésitez pas à mettre vos questions en commentaire pour que tout le monde puisse les voir. Gros bisous !!!

    14 réflexions au sujet de “Mon allaitement”

    1. Salut Inès, merci pour ton article qui reflète bien la réalité de l’allaitement. Pour ma part, j’allaite ma fille depuis 4 mois et il y a eu des hauts…Et des bas! Entièrement d’accord avec le fait que certains discours idéalisent beaucoup trop l’allaitement, quitte à nous faire culpabiliser lorsque nous rencontrons des douleurs et des difficultés. Certes c’est gratifiant de produire l’alimentation de son bébé et de sentir qu’il est réconforté contre son sein. Mais on a le droit d’être ambivalentes voire découragées dans des moments de fatigue intense. Un papa soutenant est toujours le bienvenu, c’est pour moi l’élément indispensable d’un allaitement réussi. Ainsi qu’un entourage bienveillant (les paroles qui font douter telles que: as tu assez de lait? Est il bien nourrissant? Non merci!!) Pour terminer chaque allaitement est différent car chaque bébé est unique alors ne pas se comparer mais s’entraider. Encore merci pour ton récit!

      J'aime

    2. Bonjour Inès, comment as tu fait pour la transition seins biberon ? Isaure prends du lait artificiel depuis quand ? Quel biberon et quel lait as tu utiliser ? MERCI pur cette article et surtout pour le nombre de tt qui ME rassure et décomplexe l’allaitement.

      J'aime

      1. De rien !!
        Alors on commence le mixte cette semaine . Demain ou après demain je ne sais pas encore … donc je n’ai pas de conseil à donner malheureusement. On a choisi un lait HA rapport à mon terrain allergique . Pour les biberons on a avent et le biberon français qu’elle aime bien.

        J'aime

      1. Comme je le dis dans l’article c’était jusque maintenant occasionnel, lors de mes sorties ou quand j’étais KO et besoin de confier bébé à son papa là nuit. On a démarré vers 4-5 semaines je dirais . Et non pas de baisse constatée 🙂 bon allaitement à toi😚

        J'aime

    3. Bonsoir, je voulais savoir si tu lavais et stérilisais ton tire lait après chaque utilisation? Et est ce que tu attends que le biberon soit plein avant d’arrêter? Merci 😊

      J'aime

    Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s